Administrer

Une écolo, décroissante (enfin, qui essaye) et fauchée vous fait partager, entre autres commentaires et bavardages , ses expériences éducatives.

Déménagement

Julotte | 12 novembre, 2007 11:38

Ce blog déménage là : http://hippologie.canalblog.com/

Parce que celui-ci était vraiment pénible à gérer,qu'il manquait de fonctionnalités, et surtout parce que j'en avais envie...

A tout de suite sur ce nouveau blog ! 

To be or not to be, a Père Noël's story...

Julotte | 11 novembre, 2007 17:13

La question nous gêne depuis quelques années déjà. En effet, faire croire au Père Noël, c'est très chouette. Mais ça s'accompagne d'une telle débauche consumériste, d'une telle surenchère de la part des grands-parents, d'une telle pression sociale quant aux cadeaux choisis (genre Barbie© VS Meccano©...bonjour le sexsime ambiant !), que nous avons décidé que cette année serait une année "sans". Pas sans Noël, c'est une fête merveilleuse. Mais sans Père Noël, sans mensonge, sans course effrénée (quel topos, tiens...) aux cadeaux. Pour un Noël qui ressemble à nos choix de vie, un Noël plus écologique, plus solidaire, plus familial.

Comment faire passer le message aux enfants ? Et bien, j'ai demandé à Rachel (ma grande, 5 ans et demi) si elle se souvenait du déroulement des fêtes de Noël.
Calendrier de l'Avent, réveillon...et là, je lui dit "et le jour de Noël, tout le monde S'ECHANGE les cadeaux". Je n'ai pas dit que le Père Noël ça  n'existait pas, juste, je l'ai passé sous silence. Et bien, cette idée d'échange de cadeaux a beaucoup beaucoup plu à ma fille. Et apprendre que cette année nous fabriquerions à la maison la plus grande partie des cadeaux l'a enthousiasmée.

Bien sûr les filles ont quand même demandé des "vrais" cadeaux aux grand-parents. Mais nous leur avons demandé de choisir des cadeaux entre elles deux ou entre deux couples de grands-parents (ben oui, ici, les grands -parents sont 6...). Nous avons aussi demandé que ces cadeaux soient sélectionnés de façon à éviter ce qui aurait pu être fabriqué par des enfants ou dans des dictatures. Et que ces cadeaux soient fait dans des matières non polluantes. Bref, ça donne une liste très "bois", "fabriqué en Allemagne"... (ben oui, les grand-parents ont un pouvoir d'achat supérieur au nôtre, et ils veulent en profiter alors...).

Pour les cadeaux fait maison, je vous fait profiter d'une mine d'or d'idées :

http://www.i-services.net/membres/forum/messages.php?uid=22247&sid=9542&idsalon=215604&idsujet=1180204&page_index=0 

Hygiène Naturelle Infantile

Julotte | 07 novembre, 2007 21:15

Je me suis dis que j'allais développer un petit peu ce que c'est que la vie sans couches. Tout d'abord je vous reocmmande cet excellent ouvrage :

Sans couches c'est la liberté par Ingrid Bauer. 

Le principe de ce que j'appelle HIN est assez simple. Dans l'esprit d'un maternage le plus proximal possible, il s'agit d'essayer de répondre au maximum aux besoins de l'enfant. Faim, froid, ennui...et élimination. Le bébé émet des signaux manifestant chaque besoin, pourquoi ne le ferait-il pas pour ces derniers ?

Enlever ses couches à un bébé, c'est avoir le plaisir de le tenir contre soi, nu, et en pleine confiance. C'est aussi apprendre à voir sur soi du pipi ou du caca (ben oui, les "ratés" ça arrive !), sans paniquer, sans trouver ça dégoûtant. Mais c'est surtout établir une meilleure communication, avoir une meilleure connaissance de ce bébé.

Un exemple tout bête : les deux premières semaines Louis avait des couches (on attendait de se sortir un peu la tête du euh... pâté avant de se lancer). J'avais donc comme chaque mère attribué à telle ou telle expression de son visage un sens: "là, il fait pipi" (il prenait un air très absorbé); "là il pousse il fait caca" (je ne vous fais pas un dessin). Et quand je le voyais pousser ainsi, et que je ne trouvais rien dans la couche, j'attribuais les pleurs du soir à une constipation par exemple. Enlever les couches de Louis m'a permis de me rendre compte que quand il avait cet air absorbé, il ne faisait pas du tout pipi, non, il avait juste l'air absorbé (???). Et surtout que quand il poussait ainsi, c'était là, pour faire pipi ! (oui, mon fils pousse pour faire pipi) Pas de constipation donc. Et des pleurs du soir n'ayant rien à voir avec ça... Bref, ne connaissant pas totalement mon enfant, je donnais une mauvaise interprétation à ses signes et donc j'y répondais mal.

 
(Lire la suite de l’article)

C'est mal...

Julotte | 04 novembre, 2007 12:07

Oui, délaisser ainsi son blog c'est mal. Mais que voulez-vous avec "Pitit Zouzi" (NDT : petit Louis prononcé par Miss suce dans la bouche, alias Charlotte) arrivé depuis le 25 juin, je délaisse un peu tout : couture, blog, lectures...

 Et Montessori dans tout ça ? Ben...y a comme du laisser aller... Tongue out

Là, notre organisation ne convient de toute évidence plus à Gorilla: elle enchaîne les bêtises (salle de bain inondée, Demoiselle nue dans la cuisine prenant une douche dans le coucous, lits superposés utilisés comme parcours aventure...).
Il va falloir que je replonge dans mes lectures pour trouver une solution !

Petit Zouzi goûte en ce moment les joies de l'HIN. Quoitesque ? C'est la "vie sans couches" : on part du principe qu'un bébé, s'il ne sait pas se retenir, est quand même capable de manifester ses besoins d'élimination. On observe le mouflet (là, par exemple, j'observais rien du tout et paf, je viens de me faire faire pipi dessus, c'est malin...) et on l'amène au lavabo/toilettes/ce que vous voulez, pour satisfaire ses besoins. C'est vraiment un mode de communication avec l'enfant, c'est très très chouette comme expérience !Laughing

http://www.wmaker.net/maisonenfant/L-hygiene-naturelle-de-l-enfant,-la-vie-sans-couches_a99.html

Bon, Loulou s'énerve (pfff) à bientôt !

Montessori (suite)

Julotte | 11 mai, 2007 18:24

Aloooors, où en étais-je ?

Ah, le rangement des jouets !

Un autre truc très interessant : le tapis de jeu. Il s'agir d'aider l'enfant à délimiter une aire de jeu, grâce à un tapis, sur lequel il joue, sur lequel il peut déballer ses jouets. Le déballage ainsi fait, l'enfant qui en a assez de jouerest naturellement conduit à le ramasser, puisqu'il faut rouler le tapis et le ranger !

Là, encore, le résultat a dépassé toutes mes attentes avec la plus jeune? Et la grande, si elle ne range pas naturellement, elle a quand même apprécié d'avoir cet espace à elle. Dans un appartement où elle partage sa chambre avec sa soeur, elle a enfin un endroit bien à elle pour jouer.

Et mes filles ont improvisé des usages inattendus de ces tapis : elles s'en servent en effet comme théâtre de marionnettes en les faisant tenir debout; comme scène pour leurs spectacles...

Pour en finir avec le rangement, j'ai enfin compris que l'ordre dans l'appart n'était pas seuelemnt une contrainte sociale, mais que ça pouvait vraiment être un outil pédagogique à part entière. Du coup, j'ai moi-même fait des progrès pour le rangement, et puis comme chaque chose a une place, et bien tout est plus facile ! (mais ces jours-ci, comme je suis alitée, c'est de nouveau un peu le souk Frown).

A demain pour la suite de la suite ! 

Les Beaux Dimanches, le retour !

Julotte | 10 mai, 2007 11:55

Ahlala, j'allais oublier : les Beaux Dimanches reprennent rue de Saint Malo à Brest (Recouvrance).

Voilà le programme des deux prochains dimanches (moi perso, je ne comptais pas y aller le 13 mai, ce ne sera peut-être pas le jour idéal pour amener les enfants...mais le 20 mai, le programme promet d'être plus familial !)...de toute façon, je n'ai plus le droit de me lever, alors...Cry

 13 mai


Carte blanche à... Vano-Electro Fusion
FMR.EXE(acid jazz)
Kurz Schluss (électrorock)
Akhasound (LiveDub)
ToyLive (électrorock)

Chez la belle Tamisier :
Vano & Tonio (mix breakbeat to d'n'b)
Shinobi meets f.l-how
Kao Teknik (livetek)

Dans la maison bleue :
Tangi & Olko (Projections Vjing)

Rire (graph en direct)




20 mai


Carte blanche à... "Musico d'Avril"
Safar (musique orientale)
Trio d'Avril (jazz manouche)
Sanchon çanfraise (chanson Française)
Dans la maison bleue : Scène ouverte
Au Mille Pattes :

Les Beaux Dimanches 2006 filmé et réalisé par Karine Guillon

"Brest vu par..." par Canal Ti Zef

Au Lavoir:

Art'Rythminova Rythmes en eau trouble

 

 

Montessori à la maison

Julotte | 10 mai, 2007 10:58

Bonjour !

Alors aujourd'hui j'ai envie de vous parler de la méthode Montessori à la maison. Ou plutôt de ses applications concrètes, du genre petits détails qui vous changent la vie.

J'ai moi-même découvert tout ceci grâce à un livre : 

écrit par Jeannette Toulemonde (si, si), ce livre est une mine à idées, avec même des explications pour tout faire soi-même (parce qu'on a pas tous IK*A près de chez nous non plus).

Un autre livre m'a aidée (mais je le trouve presque trop joli et pas du tout "faites le vous même") : 

 

écrit par Tim Seldin, ce livre est plus à destination de ceux qui ont les moyens financiers d'éduquer autrement leurs enfants. De jolies images cependant permettent de visualiser un peu mieux le résultats des aménagements que dans le livre de Jeannette Toulemonde.

 

Alors, concrètement, quoi t'est-ce ? 

Et bien tout d'abord ces deux livres nous parlent de Maria Montessori, de son oeuvre, de sa pédagogie. Je vous conseille un peitit tour sur le site internet montessori.fr pour avoir un aperçu de tout ça.

Ensuite on passe à la théorie : chaque enfant a ses périodes sensibles pour telle ou telle acquisition, et si on y est attentif, ces apprentissages se font tous seuls, et avec une satisfaction profonde de l'enfant qui, en quelque sorte, est laissé libre de son rythme d'acquisition. 

Enfin, ce qui m'interesse ici, la pratique.

Tout d'abord, il convient d'aménager correctement son intérieur, en se mettant à la place de l'enfant. Quels dangers, mais surtout quelles frustrations peuvent apporter un intérieur conçu par et pour des adultes autonomes... Il s'agit donc de sécuriser mais aussi de faire confiance à l'enfant qui est capable très tôt de gérer son environnement.

Des exemples plus précis peut-être :

 
(Lire la suite de l’article)

I'm back !!!

Julotte | 05 mai, 2007 18:55

Et oui, après 1 an d'interruption de ma ligne internet, je reviens !

Cette année sans internet, je l'ai trouvée très riche  on a pu se retrouver un peu avec mon homme (parce qu'entre les filles et internet, on se voyait surtout pour se passer le relais au clavier !). On s'est même tellement bien retrouvés que nous attendons un petit 3ème pour le 21 juin prochain.

 A venir (pêle-mêle) :

-des patrons de couture layette et enfants

-des idées pour coudre soi-même des tops d'allaitement (j'y bosse mais c'est assez complexe)

-des explications pour faire sa bière soi-même

-et comment des aménagement de ma maison selon les méthodes montessori ont  transformé notre bazar permanent en appart correctement rangé et même presque habitable !

(pour la cuisine, mon mari a dû s'y remettre vu mon état de grossesse quelque peu avancée, donc les légumes sont un peu oubliés ces temps-ci... dommage...)

A bientôt ! 

COUTURE !

Julotte | 29 juin, 2006 14:51

Et oui, avec les beaux jours j'ai vraiment la flemme de faire la cuisine (et en plus mes paniers bio s'arrêtent pendant les vacances...Dommage...). Du coup, hop, je m'essaye à la couture.

Ma première réalisation, à la main car je n'ai pas de machine, est un bloomer, d'après le patron mis sur le site de l'Arbre à Bébé par Lana (bisou et merci encore à propos).

Ce patron est en taille 12 mois. Les grands carreaux font 5 cm...à vous d'ajuster à la taille de vos gnomes !

Je mets à peu près une journée pour faire un bloomer (taille 2-4 ans) à la main. Je surfile (à la main aussi) les tissus qui s'effilochent de trop. Avec ce même patron, sans mettre d'élastique en bas, on peut faire un pantalon large très joli.

Une astuce : les tissus en coton pour faire des rideaux sont bien plus faciles à coudre à la main que les tissus d'habillement je trouve. Et les motifs sont très sympas !


Une photo de ma deuxième avec son bloomer fait maison (ne faites pas attention au cocard, elle n'est pas battue mais cascadeuse !).


Voilà ! J'en ai fait deux pour la petite, deux pour la grande, et je vais voir si le patron est adaptable...pour moi !

Je vous tiens au courant...

Rhalala..

Julotte | 18 juin, 2006 19:31

Pfff, mi juin déjà, j'ai du mal à garder le rythme pour tenir ce blog à jour ! Il faut dire que mon homme a trouvé du travail, alors je dois assumer mon congé parental et m'occuper un peu de ma progéniture...

Alors cette semaine, artichauts, concombre, pommes de terre, ail, salade, carottes.

Les concombres, je les aime tellement crus que je n'essayerai aucune recette !

Pour les artichauts, je vais travailler sur le vinaigre de framboise et la moutarde sans doute, après les avoir fait cuire à la vapeur (40 minutes, ils sont gros). Pour l'instant je les conserve dans un peu d'eau, comme des fleurs.

Je cherche des idées pour l'ail, qu'à priori je n'aime pas. Mais bon, je n'aimais pas non plus les oignons avant !

Je compte aussi ouvrir une catégorie "couture" pour vous montrer mes récentes réalisations (tout fait à la main, car je n'ai pas de machine).

A bientôt !

tout est bon dans l'oignon !

Julotte | 30 mai, 2006 13:05

Je viens d'apprendre un petit truc : lorsque vous avez des oignons nouveaux, en botte, avec leur tige...Surtout ne le jetez pas, elle se mange !

Vous pouvez utilisez la partie qui suit juste le bulbe de l'oignon comme des poireaux (en plus petits, avec un goût plus fin, parfais pour les enfants !).

Et vous pouvez utilisez le reste de la tige, verte, comme de la ciboulette, découpée en petits morceaux.

Et un délice que je viens de découvrir dans le jardin de mon grand-père : la tisane au fenouil frais. Hop, une branche de fenouil, de l'eau chaude, 10 minutes d'infusion et voilà une tisane parfaite pour digérer !
En plus cette tisane plaît beaucoup à ma plus jeune fille, et coupe agréablement la soif. Et vu la profusion du fenouil, dans les jardins à cette époque de l'année : c'est un délice vraiment pas cher !

Expérience réussie !

Julotte | 23 mai, 2006 11:43

Miaaam ! très bonne cette "compiture" de rhubarbe ! Un peu trop sucrée pour être mangée en compote, mais parfaite sur du pain. Et surtout ça sent tellement bon pendant que ça cuit !

Cette semaine notre panier était garni de courgettes ,et tout a déjà été mangé... Je crois que les légumes de l'été vont nous obliger à reprendre des paniers à 15 euros.

Ce midi, mon homme fait du pain à la poele pour sa fille : il prend du pain un peu sec, et le fait dorer à l'huile (olive c'est le mieux), et voilà !


Expérience à la rhubarbe...

Julotte | 21 mai, 2006 15:22

Bonjour !

Avec les beaux jours, mon panier s'est enrichi d'une belle botte de rhubarbe. Mes sauvages de mari et enfants n'aimant pas les tartes, je dois me creuser le tête pour trouver que faire avec cette rhubarbe....

Alors, là, maintenant, dans ma cuisine, cuit à petit feu depuis 3 heure, ladite botte de rhubarbe, avec de l'eau (trop je crois, mais bon) et du sucre blond (beaucoup).

L'idée : une sorte de confiture / compote pour agrémenter des yaourts.

Je vous dirais demain si ça marche !

Et juste un petit rappel : c'est bientôt le "printemps de la bio", je vous mets un lien vers leur site, pour prendre connaissance des activités mises en place près de chez vous.

Pour les Finistériens : le 4 juin des petits dèj bio, à Brest, Cléder et Concarneau ! Renseignez vous : au 02 98 20 80 33, GAB29.

Poêlée de légumes bis

Julotte | 14 mai, 2006 08:21

Bonjour !

Je voulais juste vous confirmer que la poêlée de légumes dont je vous parlaisprécédemment est nettement meilleure avec de l'huile d'olive... et aussi que les oignons bien hachés et non pas simplement découpés donnent un goût moins prononcé mais plus égal à la poêlée de légumes. Et un peu de persil frais haché avec, c'est parfait !

Il faut dire que cette nouvelle poêlée s'est faites avec des pommes de terres nouvelles, des carottes nouvelles et des oignons nouveaux ! Peut-être que ça explique aussi pourquoi c'était bien meilleur.

Cette semaine je vais tenter de faire quelque chose avec de la rhubarbe (sachant que mes enfants n'aiment pas les tartes... ça élimine l'option la plus facile !)...

Les Beaux Dimanches

Julotte | 07 mai, 2006 18:53

Je vous mets un petit mot pour signaler à ceux qui habietent dans la région brestoise, que chaque dimanche, Vivre La Rue, association qui s'occupe d'entretenir la rue de Saint Malo (seule rue de Brest épargnée par les bombes et la reconstruction), organise une fête de quartier. Ça s'appelle Les Beaux Dimanches, et c'est jusqu'au 29 juin.

Au programme, musique live (il y a de tout, pour tous les publics et tous les goûts), dessin/ peinture pour les enfants, jonglage, café-thé bio, buvette, expos de peinture, de photos...

Dans cette rue de Saint Malo, pas d'euros mais des "heureux", à échanger à votre arrivée. Vos dépenses permettront l'entretien de cette rue vivante et historique à la fois.

Et l'ambiance est vraiment géniale : des familles côtoient des jeunes punks, les enfants des quartiers se mêlent aux "touristes", et tout le monde s'amuse, même sous la pluie !

 
Creer un Blog Signaler un abus sur ce blog